Nous ne le répéterons jamais assez. Votre écosystème d’auteur doit être irréprochable si vous souhaitez autopublier vos romans. Cest dans ce but que nous allons vous accompagner pour créer votre premier site internet d’auteur.

Exemple de site internet d’auteur
Séparateur des parties pour l'autoédition

Introduction

Pour commencer, nous n’allons pas vous mentir, vous tromper et vous dire que si votre site internet d’auteur est magnifique, vous serez le meilleur vendeur de l’année. Malgré tout, il aidera grandement à bonifier votre image d’auteur.

Mettez-vous en situation.

Imaginez que vous vous promeniez dans la galerie marchande la plus proche de chez vous, que vous recherchiez un superbe manteau. Quelle serait votre attitude en fonction de la vitrine des magasins ? Plusieurs choix :

  • soit vous irez vers votre enseigne habituel,
  • soit vous tenterez ce nouveau magasin, dont la vitrine claque !

Globalement, c’est la même chose pour un auteur.

Pour autant, si la qualité de la marchandise ne suit pas, les ventes ne décolleront pas.

Il est vrai que les réseaux sociaux ont une place prépondérante dans la promotion d’un auteur autoédité, mais avec votre propre site, vous pourrez communiquer avec vos plus proches lecteurs. Cerise sur le gâteau, vous pourrez vendre vos ouvrages et vous affranchir des redevances d’Amazon ou de Kobo.

Contenu de cet article

Nous allons suivre pas à pas les étapes permettant de créer votre premier site internet d’auteur. Non pas pour reproduire le site d’exemple ci-dessus dans ce pas-à-pas que j’ai créé pour l’auteur Sébastien LENCROZ, mais en créer un nouveau pour l’instant.

Ensuite un prochain article vous permettra de réaliser un site dans la même trempe. Mais il faut d’abord digérer les informations qui vont suivre.

L’auteur de thriller Sébastien LENCROZ nous a autorisés à utiliser son nom et ses visuels pour l’exemple.

Patience et réflexion seront d’usage agrémenté d’huile de coude et votre premier site internet d’auteur sera vôtre.

À la suite de cet article, ne vous précipitez pas à faire la promotion de votre site, améliorez-le, montrez-le à vos proches pour qu’ils vous aident avec leurs avis et modifiez-le jusqu’à ce qu’il vous plaise totalement.

Quel budget pour se lancer ?

Parlons tout de suite d’argent, bien que ce soit un sujet qui effraie beaucoup d’entre vous. Un site à un coût. Encore plus si vous passez par un prestataire.

Nous allons vous donner toutes les clés pour créer votre premier site internet d’auteur, à votre nom, modulable à volonté, et à moindres frais. L’offre que nous avons trouvé la plus adaptée vous coûtera seulement 30 € la première année, puis 60 € par an. Soit 10 ebooks à 2,99 € vendus directement depuis votre site.

Pour l’instant, concentrons-nous sur la création de votre premier site internet d’auteur qui sera votre vitrine. L’intégration d’une boutique en ligne sera le sujet d’un prochain article.

Lorsque vous finirez cet article, vous serez propriétaire de votre site internet d’auteur, avec votre nom comme adresse, et capable ensuite de faire vos modifications.

Vous pouvez télécharger le PDF de cet article, si vous souhaitez le lire à tête reposée. Nous vous l’offrons. Toutefois, nous espérons en échange que vous vous abonniez. À l’inverse, si vous ne le souhaitez pas, il ne vous reste plus qu’à faire défiler l’écran vers le bas.

Séparateur des parties pour l'autoédition

Un site auteur, pourquoi ?

D’abord, avant de vous guider pas à pas pour créer votre vitrine, nous voulions succinctement vous expliquer ce que vous pourrez faire avec votre site web.

  • Vous présenter
  • Proposer vos ouvrages
  • Mettre en avant une publication à venir
  • Tenir un blog d’auteur
  • Détailler votre actualité
  • Offrir des nouvelles ou des romans à vos lecteurs
  • Posséder une adresse email spécifique du type contact@votrenom.fr

Ensuite, votre site pourra vous permettre de :

  • Vendre ses livres (dédicacé ou non) en version numériques ou papiers
  • Offrir des extraits, ou des avant-premières à vos lecteurs
  • Créer une newsletter pour être plus proche de vos lecteurs
  • Mettre en place une zone membre avec des privilèges supplémentaires à vos meilleurs lecteurs.
  • Créer toutes les offres et promotions que vous le souhaitez !

Un article très complet qui répond à la question se trouve sur ce site.

Séparateur des parties pour l'autoédition

Étape 1 — Trouvez votre offre d’hébergement

À vrai dire, il existe une multitude d’offres pour pouvoir détenir votre nom de domaine (l’adresse que l’on tape dans l’explorateur web) et un espace pour stocker votre site.

Nous avons sélectionné l’offre de Ionos qui selon nous a un très bon rapport qualité/prix pour créer votre premier site internet d’auteur.

Libre à vous de choisir un autre hébergeur, passer alors directement à l’étape 3 après avoir installé WordPress grâce à celui-ci.

Chez Ionos, le premier prix sera suffisant dans un premier temps. Par la suite vous aurez la possibilité de faire évoluer votre offre si jamais votre budget le permet.

Sélection de l’offre

Cliquez sur ce lien pour se rendre sur Ionos. Puis nous vous décrivons toutes les étapes.

Accès aux offres Ionos

Cliquez sur Hébergement&Wordpress, puis sur Hébergement WordPress dans le menu déroulant.

Tableau des offres Ionos

Un petit clic sur Voir les packs, puis sélectionnez celui que vous désirez. Nous vous proposons l’Essential qui est le moins cher dans la durée et largement suffisant. Parfois le Plus peut être plus intéressant financièrement la première année (12 € en ce moment), mais plus onéreux ensuite. À vous de choisir en appuyant sur Continuer.

Recherche d'un nom de domaine pour un auteur autoédité

Ensuite, saisissez l’adresse internet désirée (attention une fois payé, le nom de domaine ne sera plus modifiable) et cliquez sur le bouton Rechercher.

sélection du nom de domaine

Enfin, cliquez sur Ajouter à côté du nom de domaine inclus disponible et Continuer.

Ensuite, sur la page suivante vous proposant de compléter votre pack, déroulez la page vers le bas et cliquez sur Continuer sans prendre d’options.

Paiement de l’offre

Sur la page de panier, vous pouvez cocher « Enregistrement privé gratuit » si vous souhaitez masquer votre nom dans les fichiers publics d’enregistrement de domaine, puis sur Continuer sans ajouter d’options. Pour l’instant, ne vous encombrez pas d’options que vous n’êtes pas certain d’utiliser. Vous partez de zéro, donc restez basique.

Création de son compte ionos

Créer votre compte Ionos. Il est préférable d’avoir un compte utilisateur en vous inscrivant. Vous pouvez toutefois payer directement par PayPal. Sachez qu’il est possible de le faire même en créant un compte Ionos.

Remplissez le formulaire puis cliquez sur Continuer.

Choisissez votre mode de paiement, puis payez

Confirmation de commande chez Ionos

Pour terminer, acceptez les conditions, modifiez votre PIN d’assistance si besoin, puis Confirmez votre commande.

Patientez quelques instants pour accéder à l’Espace Client. Cette étape peut être assez longue. Vous recevrez un mail quand tout sera opérationnel avec le lien vers votre Espace Client.

Séparateur des parties pour l'autoédition

Étape 2 — Configurer votre site

Page de connexion Ionos

Vous avez reçu la confirmation de contrat. Désormais, vous pouvez vous connecter à votre Espace Client.

Titre de son site d'auteur

Vous arriverez directement sur la page d’installation et de configuration de WordPress de Ionos.

Tapez le site souhaité pour votre site web, puis sur Créer un site web. Ionos limite certains caractères, mais vous pourrez le modifier plus tard.

Page de création de son identifiant

Ensuite, vous devez créer vos identifiants de connexion à la console WordPress ainsi que votre mot de passe. La règle est que votre mot de passe soit bien sécurisé. Cliquez sur Suivant.

Choix wordpress

Puis, vous avez le choix entre la console de Ionos ou directement la console par WordPress pour créer votre site web. Pour la suite nous utiliserons l’option non recommandée par Ionos, c’est-à-dire Poursuivre avec WordPress.

Libre à vous d’utiliser l’autre solution. Sachez que vous ne serez pas aussi libre que l’option WordPress qui vous laisse tout gérer. Ne vous inquiétez pas, c’est assez simple, bien qu’un peu austère au début. Si vous préférez faire votre site vous-même, vous pouvez passer votre chemin.

Quelle que soit l’option choisie, elle ne vous privera pas de nombreuses informations sur les visites, la vitesse et plein d’autres choses fournies dans votre Espace Client Ionos. Dans les deux choix, ces informations restent accessibles. Nous n’en parlerons pas, car pour l’instant, il ne faut pas se soucier du nombre de visiteurs. Le plus important est votre futur site d’auteur.

Affection du domaine de son site d'auteur autoédité

Enfin, il ne reste plus qu’à associer votre domaine dans Sélectionner un nom de domaine, puis à cliquer sur Affecter un domaine.

Patientez quelques minutes pour que l’hébergeur copie les fichiers nécessaires.

Une fois que le site est en ligne, vous pouvez cliquer sur Modifier mon site web.

Séparateur des parties pour l'autoédition

Étape 3 – Premier accès à WordPress

Vous arriverez sur la page d’accès à la console WordPress. C’est le cœur de votre site. Dans cette section, vous pourrez gérer le visuel, créer des pages, des articles.

Page de connexion à sa console WordPress
Page de connexion à sa console WordPress

L’accès à cette console est également accessible en tapant https://votresiteweb.fr/wp-login.php

Pensez à mettre la page dans vos favoris. Vous allez y revenir souvent. Toutefois, dans un prochain article, nous vous parlerons de sécurité et des différentes options que vous avez pour changer l’accès à cette page. Le web est un monde cruel et beaucoup de robots tenteront de pirater votre site. Il existe de nombreuses solutions pour pallier ces désagréments. Rassurez-vous encore et toujours sans frais. Seuls les frais d’hébergement du site seront à débourser.

Page selection mode expert

Après avoir inscrit votre identifiant et votre mot de passe, le Graal approche. Choisissez l’option Non merci, je suis un expert sur la page qui apparaît. Si, si vous l’êtes. Sinon, vous avez toujours la possibilité de n’en faire qu’à votre tête, si vous souhaitez découvrir le fonctionnement par vous-même, et choisir C’est parti. La configuration sera guidée.

Vous nous avez fait confiance, vous n’avez pas peur !

Apparaît enfin le tableau de bord de WordPress après quelques minutes de préparation. Rassurez-vous, ensuite l’accès à cette console sera direct et bien plus rapide. Le premier accès prend toujours du temps le temps que les fichiers nécessaires au bon fonctionnement de votre site s’installent.

Ce qui est bien avec Ionos, même en passant par le mode expert, c’est que votre tableau de bord WordPress est déjà configuré et optimisé. De telle manière que vous n’avez pas ou peu de réglages de base et de sécurité à effectuer.

Page d'accueil du CMS WordPress
Page d’accueil du CMS WordPress
Séparateur des parties pour l'autoédition

Étape 4 — Configuration de votre premier site internet d’auteur

Image du choix de votre thème

Vous pouvez maintenant cliquer sur Configurer mon site web. Une fenêtre s’ouvre avec de nombreux exemples possibles. Déterminez celui qui vous correspond le mieux et cliquez dessus pour l’utiliser.

Ce sera votre base de travail. Le visuel de votre site qu’il va falloir toutefois améliorer pour avoir la typographie souhaitée, les couleurs désirées.

Pour notre exemple, nous allons choisir le thème Hemingway en cliquant sur Installer. Sachez que vous pourrez modifier ce thème à votre guise. C’est là la puissance de WordPress.

Dans un prochain article, nous vous proposerons un pas-à-pas avec un thème très puissant et surtout très modulable afin de transformer votre site comme vous le désirez dans les moindres détails.

Le thème choisi aujourd’hui est assez simple et vous permettra de prendre en main l’outil WordPress. Ce pas-à-pas n’est qu’une étape, mais l’étape la plus importante selon nous si vous voulez maîtriser totalement la création de votre site d’auteur dans la durée. Il faut bien créer votre premier site internet d’auteur pour débuter.

Page de personnalisation de son thème sur WordPress

Une fois le thème sélectionné, puis son installation (quelques minutes) s’ouvre l’environnement de personnification du thème. Notons que vous pouvez retrouver cette page depuis le tableau de bord WordPress dans le menu à gauche : Apparence puis personnaliser ou directement dans l’encart de Ionos sur modifier le design.

Pour l’instant votre site n’a l’allure que d’un blog. La mise en place des pages ne saurait tarder. Il est primordial de donner une identité visuelle à votre site avant de créer du contenu. Vous pourrez revenir autant que désiré ensuite pour faire des modifications.

Identité visuelle de votre premier site internet d’auteur

Dans cette section vous allez mettre en forme votre premier site internet d’auteur. Il faut souligner que cette identité visuelle permet d’avoir une cohérence sur l’ensemble de votre site. Comme chaque section, vous pourrez revenir en arrière pour faire des modifications une fois que vous aurez un peu plus de contenu.

Toute cette étape se fait au niveau de la partie personnalisation de WordPress, celle dans laquelle vous vous trouvez. Vous remarquerez qu’il y a plein d’items dans le menu à gauche qui se situe sous le nom de votre site et du thème choisi. Nous allons les passer une par une. Sachez toutefois qu’en fonction du thème choisi, il existe de légères différences.

Attention ! N’oubliez pas de cliquer de temps en temps sur Publier dans le but de mettre à jour vos modifications. Vous pouvez même en cliquant sur le rouage à droite de Publier, rester en mode brouillon, ou projeter la publication de vos modifications.

Pour le moment, nous vous conseillons de Publier au fils des modifications. Si jamais les modifications n’apparaissent pas à l’écran, vous pourrez mettre à jour votre page avec le raccourci clavier cmd+r pour les Mac ou Controle+r pour Windows après la publication. Ainsi, vos modifications seront mises à jour à l’écran. Attention à bien le faire juste après avoir appuyé sur Publier.

Identité du site

Identité du site

Dans cette section, vous pouvez modifier le titre du site. Ici, certains caractères spéciaux interdits dans la console Ionos fonctionnent. C’est une des raisons pour laquelle nous préférons passer par nous-mêmes dans tous les réglages. Plus de liberté.

Vous avez la possibilité de mettre un slogan. C’est une phrase qui accompagne votre titre de site.

Puis, choisir le logo qui correspond à la petite image dans les onglets des navigateurs.

Parfois la mise à jour ne se fait pas instantanément à l’écran. Vous pouvez aussi cliquer sur la croix en haut à gauche et revenir par le menu Apparence — Personnaliser.

Couleurs

Dans cette section, vous pouvez choisir la couleur d’arrière-plan.

Vous avez aussi la possibilité de modifier l’Accent color. Autrement dit, c’est la couleur principale des liens et boutons de votre site. C’est la couleur qui montre à votre visiteur qu’une action est possible.

Section de modification des couleurs de son site

Section de changement de logo du site de l'auteur autoédité

Vous avez la possibilité de mettre un logo. Sachez qu’il prendra la taille de l’image que vous importez. Ce logo permettra à vos visiteurs de revenir à la page d’accueil en cliquant dessus. Libre à vous de mettre l’image que vous désirez.

Pour notre exemple, nous laisserons le texte, car il y a la possibilité de changer l’image en arrière-plan du logo ce qui nous convient. Nous aurions pu également élaborer un logo.

Dans ce thème, vous n’avez pas la possibilité de modifier la position du logo (sauf pour les pros du codage), mais sachez que d’autres thèmes le permettent aisément. Passons pour le moment, ce pas-à-pas vous permet de vous familiariser avec WordPress dans un premier temps. N’oubliez pas que nous créons votre premier site internet d’auteur. Ensuite quand vous maîtriserez l’outil et pourrez créer le site à votre image, nous vous fournirons les informations utiles.

L’image d’en-tête

C’est l’image qui se trouve derrière votre logo.

Soyez créatif. Nous utilisons l’outil en ligne Canva, qui permet de créer beaucoup de visuels gratuitement. Vous pouvez aussi utiliser PowerPoint ou un logiciel de graphisme voire une application de photos sur votre téléphone.

Page de recadrage d'une image d'en-tête du site d'auteur autoédité

La résolution conseillée est de 1420×416. Choisissez votre image, puis cliquez sur Recadrer l’image pour qu’elle ait la même taille que l’exemple. Vous pouvez tester d’autre taille, sans recadrage, mais le rendu ne sera pas optimal.

Sachez que pour le moment, si vous testez votre image sur téléphone, il se peut que le rendu ne soit pas parfait. Vous pouvez tester cet affichage avec les icônes à gauche en bas de page.

Logos d'affichage de son site

En version ordinateur, il se peut que l’affichage soit tronqué en mode personnalisation, car la résolution (la taille de l’écran) est légèrement réduite. Alors Masquer les contrôles en bas à gauche et vous aurez le rendu pour écran d’ordinateur.

Masquer les menus du site d'auteur
Vision en plein écran de son site d'auteur autoédité

Attention après les tests à bien présélectionner l’écran d’ordinateur pour reprendre les modifications.

L’image d’arrière-plan

C’est l’image qui se trouve derrière votre texte, dans le corps de votre site. Nous vous déconseillons de l’utiliser, car cela encombre grandement les sites. Vous verrez plus tard qu’il sera possible de mettre une image d’arrière-plans seulement dans certaines sections, mais restons simples pour avoir déjà une belle vitrine. Nous vous montrerons comment embellir l’ensemble du magasin.

Les menus

C’est une partie primordiale, qu’il faut avoir travaillé en amont. Savoir quelle partie vous voulez voir apparaître dans votre menu principal.

Ne vous inquiétez pas, vous pourrez le modifier facilement si vous n’êtes pas sûr de vous.

Pour le menu de notre site, nous allons créer plusieurs parties. Nous ne mettrons pas les liens tout de suite, nous privilégions le visuel tout d’abord.

Menu pour ajouter un nouveau menu

Il existe déjà un menu avec le thème. Toutefois, il est préférable de Créer un nouveau menu et lui donner le nom désiré. Nous le nommerons, menu principal.

Cochez la case Primary Menu, dans le but que votre menu prenne la place du menu principal du thème puis Suivant.

Zone pour nommer son menu principal de son site d'auteur
Comment ajouter un élément à son menu

Ensuite, vous pouvez Ajouter des éléments, autant que vous le désirez. Commencez ainsi avec les parties que vous souhaitez avoir dans votre site. Les adresses, vous les enregistrerez quand les pages seront créées.

Vous pouvez Ajouter dans le menu, des liens vers des articles (à créer) comme à propos de l’auteur par exemple, ou vers des catégories (à créer également) comme actualités. Nous ferons un chapitre sur les catégories, donc vous reviendrez sur votre menu pour le modifier. Pourtant notez bien les titres que vous désirez.

Les articles sont l’essence même de WordPress. Ils correspondent aux publications que vous versez ponctuellement sur internet. Ces articles sont classés en catégorie.

Vous avez la possibilité de créer plusieurs menus. Ils pourront se situer à différents endroits de vote site d’auteur.

Toutefois, pour le moment, nous n’en créerons qu’un qui se retrouvera aussi en bas de page.

Votre premier site internet d’auteur prend forme.

Les widgets

Les widgets correspondent à des vignettes interactives l’on peut ajouter sur le site. Il en existe une multitude. Les basiques sont ceux déjà en place, mais vous pouvez en ajouter avec ce que vous désirez à l’intérieur, un lien Facebook, une image publicitaire pour votre prochain roman par exemple.

Nous resterons dans la simplicité pour le moment, mais sachez que dans un prochain article nous vous expliquerons comment les ajouter et leur puissance.

Les widgets du footer

Dans notre thème, nous retrouvons la possibilité de rajouter le menu dans la footer, c’est-à-dire le pied de page.

Ajouter un footer à son site d'auteur autoédité

Sélectionnez Footer A, puis Ajouter un widget, recherchez Menu dans la liste qui apparaît et choisissez le menu principal.

Vous pouvez tester d’ajouter d’autre widget comme une image, un lien de réseaux sociaux. Attendez un peu vous aurez l’occasion plus tard de faire comme bon vous semble.

Les widgets de la sidebar

La sidebar correspond à l’ensemble de la colonne droite de votre site. Chaque partie correspond à un widget.

Gérer les widgets de la sidebar de son site d'auteur

En entrant dans cette section, vous pourrez ajouter ou enlever une partie. Pour l’instant nous vous conseillons d’enlever uniquement la dernière partie. Il suffit de cliquer sur Meta dans le menu et de cliquer sur retirer. Elle disparaît comme par enchantement.

Puis, après avoir Publier, vous pouvez cliquer sur la croix en haut à gauche pour revenir au tableau de bord de WordPress.

Réglage de la page d’accueil

C’est la page qui sera la première visitée. Celle qui apparaîtra lorsque l’on tapera dans son navigateur l’adresse de votre premier site internet d’auteur.

Choix de la page d'accueil de son site d'auteur autoédité

Par défaut, c’est la page de blog, mais ce n’est pas ce que nous désirons.

Cette page de blog, nous la décernerons à la Page des articles. Dans ce menu déroulant, sélectionnez Blog.

Puis dans Accueil, sélectionnez Ajouter une nouvelle page, et nommez la comme vous le souhaitez. Nous vous proposons Accueil. C’est plutôt logique !

Après avoir Publier, vous pouvez cliquer sur la croix en haut à gauche pour revenir au tableau de bord de WordPress.

Séparateur des parties pour l'autoédition

Étape 5 —Les pages

Page d’accueil

Enfin nous pouvons apporter du contenu et rendre à votre image votre premier site internet d’auteur.

Accès à la modification de la page d'accueil de son site d'auteur
Modifiez la page d’accueil

Pour accéder à votre page d’accueil, rien de plus simple. Vous trouvez dans l’encart Ionos un lien direct pour modifier votre page d’accueil. L’accès à celle-ci se trouve également grâce au menu à gauche Page puis toutes les pages et enfin modifier au niveau de votre page d’accueil.

Premier rendez-vous avec l’éditeur de WordPress

Editeur de la page d'accueil de son site d'auteur autoédité

Vous rencontrez maintenant l’éditeur de WordPress. Il fonctionne en succession de bloc (images, paragraphe et plein d’autres). Regardez le petit guide d’accueil si besoin puis vous pouvez ajouter ce que vous désirez. Vous apprendrez assez facilement par vous-même à mettre en forme les différents blocs, à créer le contenu de votre page d’accueil.

Afin de mettre en ligne votre page, une fois créée, cliquez sur Publier (ou Mettre à jour si vous avez déjà publié) en haut à droite. Nous détaillerons plus en détail cette colonne droite dans le chapitre articles de blog. Sachez que dans cette partie vous retrouverez toutes les options de mise en forme du bloc et du document. Regardez, testez, nous en reparlerons plus tard.

Un peu de réflexion

Pensez bien à la disposition de vote site. Regardez, testez, modifiez.

Pour l’instant, vous avez toujours la colonne latérale droite de widget qui se trouve sur l’ensemble de votre site. Le thème choisi ne permet pas de l’enlever en fonction des pages.

Nous ne voulions pas rajouter trop de choses à modifier pour un premier pas dans le monde de WordPress.

D’autres tutoriels suivront avec cette possibilité de modification grâce à un thème beaucoup plus puissant (mais plus complexe pour un débutant). À la fin de cet article, vous ne le serez plus et vous pourrez passer à la prochaine étape. La personnalisation totale de votre site d’auteur.

Pages À propos, Mes œuvres, Actualités

Les pages existent déjà, puisqu’elles ont été créées automatiquement lors de la création du menu, par contre, elles sont blanches. Vous y accéderez depuis l’accès toutes les pages du menu page dans le tableau de bord WordPress.

Accès à la modification des pages de votre site
Accès à l’éditeur pour la modification des pages de votre site

Vous pouvez mettre votre description, une présentation de vous, des photos, même une vidéo…

Laissez votre créativité agir. Si jamais le résultat n’est pas tout à fait ce que vous espériez. Contentez-vous du résultat et notez sur un papier ce que vous aimeriez changer. Il y a quelques minutes, ou heures, vous n’auriez pas été capable de réaliser un site de cette qualité.

Nous vous expliquerons comment le faire évoluer et réussir à lui donner l’apparence désirer grâce à de nombreux outils de WordPress. Un peu de patience, il faut digérer déjà tout ce que vous avez appris. Votre premier site internet d’auteur prend vie. Et c’est fabuleux.

En plus d’être un auteur autoédité (ou non), vous êtes devenu créateur de votre propre site internet. Rendez-vous compte des économies effectuées si vous aviez fait faire cela par un professionnel. Nous n’allons pas nous faire des amis !

Contact

Dans cette page, nous vous conseillons pour le moment d’afficher vos différents contacts possibles.

Réseaux sociaux, liens vers vos différents points de vente.

D’ailleurs comment faire un lien ? Il suffit de sélectionner son texte et de cliquer sur l’image de lien (chaînes) qui apparaît. Vous entrez votre adresse et le tour est joué.

Vous pouvez ajouter un lien d’envoi vers votre email en créant un lien type mailto:votre_email@x.fr. Cette méthode permet de masquer votre mail (des robots pourraient vous envoyer du spam trop facilement).

Dans cet article (sous peu), nous vous expliquons comment avoir sa propre adresse mail. Car c’est bien beau d’avoir son site, un mail à son nom est la cerise sur le gâteau. Sachez que ça ne vous coûtera rien, car c’est dans votre offre d’hébergement. Le mail est un des points essentiels de votre environnement d’auteur autoédité.

Vous avez fini de créer vos pages. Vous rêviez d’un superbe formulaire. N’en demandez pas trop. Vous pourrez trouver la méthode sur internet. Toutefois, promis, nous vous dirons tout dans un prochain article. Nous vous l’avons dit, votre site sera exceptionnel et à votre image. Mais tout vient à point à qui sait attendre et surtout apprendre.

Pensez à vous inscrire à la newsletter, si vous voulez être le premier averti.

    Nous vous avons donné vos premières armes pour créer un site de qualité, votre premier site internet d’auteur. Ce n’est pas totalement le site que vous imaginiez. Mais il y a un début à tout. Regardez-le, notez ce que vous aimerez améliorer, commencez à créer du contenu. Cela sera important pour la suite de la mise en forme. Souvenez-vous, il y a moins d’une heure, vous en étiez pour la majorité incapable.

    Les manques assurément : les liens sociaux, la disparition de la barre latérale droite sur votre page d’accueil, vous aimeriez que votre site ressemble à un autre que vous appréciez et pour le moment, les modifications sont limitées. Notre tutoriel sur OceanWp vous expliquera comment configurer votre site à votre souhait.

    Dans la suite de cet article, nous allons vous montrer comment créer des articles de blog et commencer à enrichir votre premier site internet d’auteur. Mais avant un petit tour de WordPress et encore quelques réglages à faire pour optimiser votre site au maximum.

    Séparateur des parties pour l'autoédition

    Étape 6 —Le tableau de bord de Worpress

    Tout d’abord, faisons un petit tour du tableau de bord de WordPress. Nous avons créé beaucoup de choses sans pour autant avoir expliqué comment il fonctionnait. C’était un choix pour vous plonger tout de suite dans votre site internet, plutôt que de vous noyer dans les informations.

    Console wordpress site d'auteur autoédité
    Console wordpress site d’auteur autoédité

    Il est composé de trois parties. La barre supérieure, le menu latéral et la partie centrale.

    La partie centrale

    Nous détaillerons dans la suite de ce chapitre ce qu’elle contient en fonction de la section dans laquelle vous vous trouvez.

    La barre supérieure

    De gauche à droite, vous retrouvez.

    • Le logo W de WordPress qui vous propose l’accès au site de WordPress et à plusieurs ressources comme le forum, le support.
    • Le nom de votre site avec la possibilité d’aller naviguer à travers les pages.
    • Deux flèches en rond, qui correspond aux mises à jour disponibles. Si disponible, vous pouvez cliquer dessus et mettre à jour les éléments indiqués. Il est recommandé de mettre à jour son site pour éviter les failles de sécurité.
    • Une image de commentaire, qui vous montre si vous avez des commentaires en attente de validation.
    • Un signe + avec Créer à côté qui vous permet de créer rapidement un article, importer un fichier média, un utilisateur ou une page.
    • Complètement à droite, Bonjour et votre nom qui vous permet de modifier votre profil ou vous déconnecter de la console WordPress.
    • Tout à droite, une loupe pour rechercher sur votre site.

    Cette barre supérieure se modifie légèrement en fonction de la section dans laquelle vous vous trouvez avec quelques raccourcis pratiques.

    Le menu latéral

    C’est dans ce menu que vous retrouvez les accès à toutes les sections, nous allons vous présenter chaque partie sans pour autant rentrer dans les détails si ce n’est pas nécessaire. Quand vous accédez à une section, les sous-sections apparaissent sous le titre de celle-ci dans le menu.

    Tableau de bord

    D’abord, la section d’accueil de la console de WordPress. Vous passerez toujours là. Vous retrouvez dans ce menu, la page d’accueil, et la page des mises à jour.

    Articles

    Nous détaillerons cette partie dans le prochain chapitre. Nous faisons pour le moment un tour du propriétaire.

    Médias

    Page des médias de votre site internet d'auteur

    C’est dans cette partie que vous gérez vos médias. Vous avez la possibilité d’ajouter des images grâce à l’accès par le bouton du même nom. Vous pouvez ensuite glisser les images désirées.

    Sachez qu’il est recommandé de ne pas téléverser des images de plus de 1000px de large pour optimiser la rapidité d’affichage de votre site. Il existe de nombreuses façons de modifier une image. Si vous faites vous-même votre pochette, vous devez déjà être capable de le faire. Sinon, nous vous expliquerons cela dans un prochain article.

    Vous pouvez cliquer sur une image pour avoir ses informations.

    Modification des détails de vos images

    Ce qui est important dans cette section est de bien remplir les différentes informations de façon à ce que les moteurs de recherche puissent vous trouver plus facilement.

    Le texte alternatif correspond au texte qui s’afficherait en cas de problème de chargement de l’image. Le titre, la légende et la description portent bien leur nom.

    Pages

    Cette section fonctionne à peu près comme celle des articles. Vous avez la liste des pages et la possibilité de les modifier. Il existe même une modification rapide permettant de changer les attributs de la page.

    Commentaires

    Cette partie permet de voir tous les commentaires qui se retrouvent sur votre site. C’est ici que vous pouvez autoriser la publication de commentaires en attente.

    À ce propos, vous avez un exemple d’office qui vous montre la présentation de ceux-ci, et l’endroit où il se trouve dans la colonne En réponse à.

    Pour l’instant, nous vous conseillons d’éviter de les mettre, car ils sont source de beaucoup de spam. Pour autant, plus tard, quand votre site sera prêt, vous pourrez ajouter l’option et choisir quel article pourra être commenté. C’est une possibilité d’échanges non négligeable avec son auditoire.

    Assistant

    C’est l’assistant de Ionos, pour ceux qui auront choisi le même hébergeur que nous pour notre site d’auteur. En revanche, si vous êtes passé par un autre fournisseur d’hébergement web, vous ne l’avez sûrement pas. Pas de souci, il ne sert à rien.

    Apparence

    C’est un menu important. Vous y reviendrez souvent pour la mise en forme de votre site.

    Page de modification du thème de son site d'auteur autoédité

    Dans la section Thèmes, vous retrouverez le thème actif et les autres thèmes que vous avez. Il suffit d’activer un thème afin qu’il remplace celui en place. Vous avez la possibilité d’ajouter un nouveau thème. Il en existe une multitude. Si vous souhaitez en trouver un dès maintenant libre à vous de le changer. Nous vous conseillons d’attendre — vous allez finir par avoir l’impression de ne faire que ça 😉

    Le lien Personnaliser vous ramène à la page de personnalisation que vous connaissez déjà.

    Page des widgets de votre site d'auteur autoédité

    La partie Widgets permet de gérer ces petites bêtes que vous retrouvez dans la partie latérale de votre site, la sidebar ou ailleurs. Sachez que vous pouvez les mettre dans le footer, en bas de votre site.

    Nous ne nous éterniserons pas sur ces outils qui sont une des forces de WordPress grâce à de nombreux plug-ins. Car vous ne le savez pas encore, mais WordPress permet d’ajouter de nombreuses options ou outils à votre site. Nous détaillerons cela dans de prochains articles. En somme, on ne peut pas tout avoir d’un coup. Ce serait trop facile (ou trop complexe pour vous).

    Page de modification des menus de son site d'auteur autoédité

    La partie Menus vous offre la possibilité de créer des menus. Vous pouvez glisser les parties pour modifier l’ordre des items du menu dans la partie structure du menu. Puis, pour ajouter un item, sélectionner l’élément souhaité dans la colonne appropriée.

    Le lien En-tête vous renvoie à la console de personnalisation du même nom.

    Le lien Arrière-plan vous renvoie également à la console de personnalisation.

    La partie Éditeur de thème est réservée aux plus chevronnés d’entre nous. Vous aurez besoin de connaissance en langage web pour vous aventurer dans cette partie et encore… Pour tout dire, nous vous le déconseillons fortement.

    Extensions

    Les extensions sont des plug-ins que vous pouvez ajouter à votre site. Vous pouvez voir cela comme des fonctionnalités supplémentaires que vous pouvez greffer à votre site. Il est bon à savoir que trop d’extensions ralentiront votre site, mais pour un site d’auteur, le nombre utile ne gênera pas.

    Du formulaire de contact, de l’ajout dans vos articles des boutons de partage, à la gestion du référencement de votre site, vous trouverez tout. Même l’inutile.

    Pour ajouter une extension, il suffit de cliquer sur Ajouter puis de rechercher celle désirée. Nous vous conseillons de n’installer que des extensions dont vous connaissez la valeur. Soit par recommandation, soit après recherche sur le web.

    Dans un prochain article, nous vous donnerons celles essentielles à la bonne construction et au bon fonctionnement d’un site d’auteur complet. Pour l’instant passez votre chemin.

    L’éditeur d’extensions est encore plus complexe que l’éditeur de thèmes.

    Utilisateurs

    Page d'utilisateurs du site d'auteur

    Dans cette partie, vous pouvez autoriser d’autres personnes à accéder à votre interface. Il existe plusieurs options, mais pour le moment partons du principe que vous êtes le seul utilisateur. Accéder à vos informations en cliquant sur votre nom ou sur Votre profil dans le menu. C’est important de le modifier, car cela améliorera la présentation de vos articles.

    Vous avez quelques options de présentation du tableau de bord de WordPress, puis des champs à renseigner. Votre nom et prénom, l’identifiant, et le mail de contact.

    Ensuite vous pouvez choisir le nom à afficher publiquement. Plusieurs choix sont possibles dans le menu déroulant.

    Puis une petite description de vous est nécessaire.

    Vous pouvez créer un Gravatar, c’est une image universelle qui apparaît pour votre profil. Tout ceci se passe sur un site tiers : WordPress.com. Libre à vous de le créer. Vous avez le choix entre un dessin ou votre photo si vous voulez. Ce n’est pas primordial pour le moment. Toutefois, c’est très simple et bien expliqué. Un bon tutoriel se trouve sur ce site.

    Pour terminer cette section, nous faisons un petit aparté sur WordPress.com qui n’est pas le WordPress sur laquelle vous créer votre site. C’est un site à but commercial, spécialisé, mais propose de nombreuses solutions pratiques et gratuites pour votre site. Par exemple, la création de votre Gravatar, l’application mobile pour publier vos articles…

    Pour valider vos modifications, cliquez sur Mettre à jour le profil.

    Outils

    Menu Outils d'un site d'auteur

    Cette partie comporte de nombreux outils qui ne sont pas primordiaux pour la création d’un site.

    Dans Outils disponibles vous avez de base un accès à une console permettant de modifier les catégories en étiquette ou vis et versa. Peu utile pour moment. Cela sera utile si vous avez beaucoup de contenu, dans les années à venir afin de modifier les rangements de votre site. Vous pouvez avoir d’autres outils, mais pour le moment, sans extension supplémentaire, c’est le seul.

    La section Importer permet de récupérer du contenu que vous auriez publié sur d’autres plateformes.

    Dans Exporter, vous pourrez transférer votre site. Si jamais vous changez d’hébergement, vous ne perdrez rien. Tout votre contenu pourra être transféré.

    Santé du site permet de vérifier que votre site est stable et performant. C’est assez basique mais très bien. Si jamais vous avez de la maintenance à effectuer, cette partie vous le dira.

    Exporter les données et Effacer les données sont des sections de maintenance. Si vous désirez que quelqu’un s’en occupe, vous pouvez leur envoyer un lien. C’est très technique et inutile pour nous.

    Régénérer les miniatures permet de retailler en nombre vos images. C’est utile si vous changez de thème et que les tailles de miniatures sont différentes. Des plug-ins existent et sont plus pratiques que la fonction native. C’est trop technique pour le moment.

    Liens cassés est une partie importante qui permet de mettre en évidence des liens qui n’amèneraient nulle part. Cela peut arriver si vous créez un lien vers une page dans un article et que vous modifiez le nom de la page. Le lien devient mort. Ici vous sélectionnez les liens cassés et remettons les bons.

    Réglages

    Promis c’est fini avec le blabla. Dans cette section, vous aurez quelques modifications à faire. Si vous avez été discipliné vous ne survolerez pas ce paragraphe.

    Menu réglages généraux de votre site d'auteur

    Dans Général vous retrouvez les réglages généraux. Vous devez modifier le fuseau horaire pour mettre celui de votre zone, le format de la date, car c’est le format anglais souvent qui est en défaut et le format de l’heure. Cliquez bien sur Enregistrer les modifications.

    Dans Écriture, choisissez la catégorie par défaut des articles (vous reviendrez quand nous les aurons créées). Vous aurez la possibilité de configurer les réglages dans le but de publier un article simplement en envoyant un mail à une adresse secrète.

    Dans Lecture vous pouvez choisir de n’inclure que l’extrait dans chaque publication de flux. Cela rendra plus aérée la présentation des articles. Le reste peut rester par défaut.

    Dans Discussion, vous avez le choix de bloquer ou contrôler la publication des commentaires. Nous vous conseillons de cocher l’approbation manuelle d’un commentaire avant sa publication, car cela permet d’éviter les spams. Pour les autres vous pouvez laisser ainsi.

    Pour Médias, rien à changer.

    Les Permaliens correspondent aux liens de vos articles. Nous vous conseillons de choisir un permalien avec le titre pour le référencement. N’oubliez pas d’Enregister les modifications.

    Confidentialité permet de définir la page de politique de confidentialité. Ne changer rien pour le moment, nous y reviendrons avec la page de mentions légales que votre site doit contenir.

    Si vous souhaitez plus d’information, je vous renvoie vers cet article.

    Les autres réglages correspondent aux plug-ins installés par Ionos. Nous ne nous étalerons pas sur ceux-ci. Vous pouvez regarder à quoi ils correspondent si la curiosité vous ronge. L’un vous permettra d’ajouter les boutons de partages dans vos articles, l’autre de vérifier les liens cassés par exemple.

    Nous utiliserons d’autres plug-ins prochainement. Sachez que pour le moment vous n’en aurez pas besoin. Créer plutôt du contenu.

    Séparateur des parties pour l'autoédition

    Étape 7 —Les articles de votre premier site internet d’auteur

    Retourner dans le menu des articles.

    Avant de créer votre premier contenu, créer des catégories. Quelques-unes suffiront. Ne vous souciez pas des étiquettes. C’est secondaire pour l’instant bien qu’important. Elles correspondent aux mots-clés que vous associerez aux articles pour les classer et retrouvez plus facilement. Elles sont importantes si vous avez un grand nombre d’articles. Mais c’est aussi une source de fouillis.

    Les catégories

    Elles sont importantes, car elles permettent de classer les différents articles que vous publierez.

    Gestion des catégories de votre site d'auteur autoédité

    Vous pouvez créer des catégories et des sous-catégories. Libre à vous de choisir mes vous pouvez d’ores et déjà créer une catégorie Actualités, une autre Mes romans.

    Pour se faire, entrez le nom choisi dans la colonne de gauche, puis un slug (Le slug est la version normalisée du nom. Il ne contient généralement que des lettres minuscules non accentuées, des chiffres et des traits d’union), la catégorie parente si c’est une sous-catégorie, puis une brève description.

    Une fois que vous en avez quelques-unes, vous allez pouvoir créer votre premier article.

    Comment ajouter une catégorie à votre menu

    N’hésitez pas à revenir dans la section Menu pour modifier vos liens. Vous pouvez ajouter un accès à une catégorie directement depuis le menu. Par exemple pour rajouter l’accès à Mes romans. En accédant par le menu Apparence puis Menus, vous pouvez sélectionner la catégorie souhaitée dans la colonne Ajouter des éléments au menu. Puis une fois qu’elle apparaît au menu, vous pouvez effacer celle que l’on avait précédemment créée. Pour se faire, cliquez sur la petite flèche pour ouvrir le menu et sélectionner Retirer. Avec un simple glisser, le nouveau menu prendra la place. Vous pouvez modifier son titre. Pour finir Enregistrer le menu.

    Création d’un article

    Dans le menu, cliquez sur Ajouter. La page d’article s’ouvre. Elle ressemble beaucoup à celle de création de pages. Nous allons créer la fiche d’un roman par exemple.

    Vous pouvez entrer votre titre, puis commencer à créer votre article.

    Page de création d'articles de votre site d'auteur
    Page de création d’articles de votre site d’auteur
    Barre latérale site auteur

    Ensuite, la barre latérale droite vous permet des modifications du document ou du bloc en cours d’écriture. Par exemple, vous pouvez modifier la taille, la couleur d’un paragraphe en cliquant sur bloc.

    Si cette barre n’est pas présente, il suffit de cliquer sur le rouage en haut à droite de Publier. Elle reviendra.

    Puis dans cette barre, au niveau document, plein de possibilités s’offrent à vous.

    La visibilité permet de rendre un article privé que vous seul ou des abonnées pourriez voir.

    Vous avez la possibilité de Publier immédiatement ou de programmer la sortie de votre article en cliquant sur la date.

    Laisser le format de publication à standard.

    Plus bas, vous retrouverez les Catégories à cocher.

    Puis l’Image mise en avant qui sera la pochette de votre article.

    L’extrait est important. C’est le texte de présentation dans le blog, et dans vos partages sur les réseaux sociaux.

    La partie Discussion vous laisse le choix d’ouvrir ou non les commentaires.

    L’onglet Shariff vous offre la possibilité d’ajouter des boutons de partages sur les réseaux sociaux. En haut et/ou en bas de l’article, vous avez le choix.

    Une fois terminé, vous pouvez prévisualiser votre article, une nouvelle page s’ouvre. Si tout va bien, il ne reste plus qu’à revenir sur votre fenêtre de création d’articles et de le Publier. Un encart de confirmation de publication apparaître. Vérifier, puis Publier.

    Créer plusieurs articles, des pages, ajoutez des liens. Profitez de votre premier site d’auteur. Il est perfectible. Prenez en main l’outil WordPress et vous serez prêt pour passer à l’étape suivante qui sera la personnalisation totale de votre premier site internet d’auteur pour arriver à un rendu comme celui-ci.

    Séparateur des parties pour l'autoédition

    Bonus —Les mentions légales et insérer le lien dans le bas de page

    Pour finir votre premier site internet d’auteur, vous devez proposer une page de mentions légales. C’est une en obligation légale. Plus d’info ici.

    Page de mentions légales

    Nous allons la créer depuis la section page. Créez une nouvelle page et nommez là Mentions légales. Pour son contenu, nous utiliserons un site qui permet de générer tout ce dont nous avons besoin.

    Rendez-vous sur ce site. Remplissez tous les champs et ensuite validez.

    Texte à remplir dans le générateur d’images 1
    Texte à remplir dans le générateur d’images 2
    Texte à remplir dans le générateur d’images 3
    Texte à remplir dans le générateur d’images 4
    Création de la page de mentions légales

    Il faut ajouter le contenu du mail reçu dans la page de mentions légales.

    Pour ce faire, cliquez sur les trois points de l’encart du paragraphe que vous écrivez et sélectionnez Modifiez en HTML. Parfois pour voir les 3 points apparaître, il suffit de taper une lettre. Collez le contenu du mail et publiez la nouvelle page.

    Nouveau menu dans le Footer

    Création d'un nouveau menu de votre site d'auteur autoédité

    Afin de créer un nouveau menu, rendez-vous dans la section Apparence, puis Menus.

    Cliquez sur Créer un nouveau menu, nommez-le puis ajoutez la page Mentions légales. Enregistrez le nouveau menu.

    Maintenant, pour ajouter un nouveau menu dans le Footer, allez dans Apparence, Personnaliser. Rendez-vous dans la section Widgets, Footer B pour la colonne du milieu, ou Footer C pour celle de droite.

    Ajout d'un menu dans le footer de votre site d'auteur autoédité

    Cliquez sur Ajouter un Widget, sélectionnez Menu de navigation, et ajoutez votre nouveau menu créé.

    Et voilà le tour est joué ! Vous avez Publier ?

    Parfait, vous êtes prêt jeune padawan !

    Séparateur des parties pour l'autoédition

    Conclusion

    Finalement, ce n’est pas si difficile que ça. Un peu compliqué si vous êtes novice, mais pourtant vous avez réussi à créer votre premier site internet d’auteur. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter, nous essaierons de répondre au mieux.

    Toutefois, nous vous entendons marmonner d’ici, le site n’est pas parfait. Il n’est pas totalement à votre image. Vous aimeriez faire encore plus de modifications qu’il vous ressemble encore plus, ajoutez une boutique. Nous vous expliquerons tout cela dans un article à venir qui vous expliquera pas à pas comment réaliser le site de couverture.

    Autre remarque et non des moindres, prenez votre temps avant de communiquer sur votre site internet. C’est comme votre livre, vous devez vérifier et avoir des avis pour l’améliorer avant de le rendre public.

    Si cet article vous a été utile, il le sera sûrement pour vos amis qui rêve de créer leur propre site internet. Partagez-le !

    Pour ne manquer aucun nouvel article, pensez à vous inscrire à notre newsletter ci-dessous.

    Lu 285 fois

    Sébastien LENCROZ

    Sébastien est le rédacteur en chef du site jemautoedite.fr. Écrivain, blogueur, passionné de dessin, d’Internet, il met à disposition toute son expérience pour jemautoedite.fr. La nécessité de balayer la mauvaise image de l’autoédition le pousse à accompagner les nouveaux auteurs autoédités dans leur quête de réussite, avec une nécessité accrue de qualité.

    Cet article a 2 commentaires

    1. Ophélie Richert

      Bonsoir,

      Je n’ai pas spécialement compris la partie sur les mentions légales. Il y a tout un tas de questions auxquelles je ne sais quoi répondre.

    2. Sébastien MAGVAL

      Bonsoir,
      Je viens de mettre à jour l’article avec de nouvelles images pour expliquer ce qu’il faut mettre dans les cases. Si la case est blanche, rien à mettre.
      Bonne soirée

    Laisser un commentaire